pour commencer…

Au deuxième semestre de l’année universitaire 2019-2020, le séminaire « Histoire urbaine de l’Orient romain tardif » devait être consacré à Malalas et Antioche. De très nombreuses villes portent le nom d’Antioche. Ici il s’agit d’Antioche sur l’Oronte, capitale de la province romaine de Syrie, actuelle Antakya, en Turquie. Quant à Malalas, il s’agit de l’auteur, au VIe s. apr. J.-C., d’une Histoire universelle dans laquelle Antioche tient une place importante. Sur cet auteur comme sur la ville d’Antioche, les recherches sont nombreuses et la bibliographie imposante.  En voici un aperçu.

À propos d’Antioche et de sa région

Antioch-on-the-Orontes, I-V, Princeton, 1938-1972

Bergjan S.-P., Elm S. (dir.), Antioch: The Many Faces of Antioch: Intellectual Exchange and Religious Diversity, CE 350-450, 1. Auflage, Tübingen, 2018.

Brands G., Antiochia in der Spätantike: Prolegomena zu einer archäologischen Stadtgeschichte, Berlin, 2016.

De Giorgi, A.U., Ancient Antioch: from the Seleucid Era to the Islamic conquest, New York, Cambridge University Press, 2015.

Downey, G., A History of Antioch in Syria from Seleucus to the Arab Conquest, Princeton, 1961.

Festugière A. J., Antioche païenne et chrétienne, Paris, 1959.

Mayer W., Allen, P., The Churches of Syrian Antioch (300-638 CE), Leuven/Paris/Walpole (Mass.)., 2012

Müller, C. O., Antiquitates Antiochenae, 1839.

Shepardson, C., Controlling contested places: late antique Antioch and the spatial politics of religious controversy, Berkeley (Calif.) Los Angeles (Calif.) London, University of California Press, 2014.

Les sources de l’histoire du paysage urbain d’Antioche sur l’Oronte  Université Paris 8, 2012 (http://www.bibliotheque-numerique-paris8.fr/fre/ref/146505/COLN1/)

Stahl, « New Archaeology from Old Coins: Antioch Re-examined », in P.J. Crabtree, P.I. Bogucki, B. Wailes (dir.), European archaeology as anthropology: essays in memory of Bernard Wailes, Philadelphia, PA, 2017, p. 225‑244.

Todt, Kl.-P.,Vest, B.-A., Tabula Imperii Byzantini 15. Syria (3 vols, avec un gros chapitre sur Antioche), Wien, 2015.

Weulersse, J. « Antioche, essai de géographie urbaine », Bull.d’ét.or. 3-4, 1934-5, 26-79.

À propos de la Chronographie de Malalas

Éditions et traductions

L. Dindorf, Ioannis Malalae Chronographia, Corpus scriptorum historiae byzantinae 15, Bonnae, 1831.

E.M. Jeffreys, M.J. Jeffreys et R. Scott, The Chronicle of John Malalas, Byzantina Australiensia 4, Canberra/Melbourne, 1986.

H. Thurn, Ioannis Malalae chronographia, Corpus fontium historiae byzantinae 35, Berlin/New York, 2000.

H. Thurn, M. Meier, C. Drosihn, S. Priwitzer et K. Enderle Weltchronik, Bibliothek der griechischen Literatur 69, Stuttgart, 2009.

Recueils d’études

E. Jeffreys, B. Croke  éd., Studies in John Malalas, Byzantina Australiensia 6, Sydney, 1990.

J. Beaucamp éd., Recherches sur la Chronique de Jean Malalas, Monographies 15, Paris, 2004

S. Agusta-Boularot, J. Beaucamp et A.-M. Bernardi  éd.,  Recherches sur la Chronique de Jean Malalas II, Monographies 24, Paris, 2006

M. Meier, C. Radtki et F. Schulz éd.,  Die Weltchronik des Johannes Malalas: Autor – Werk – Überlieferung, Stuttgart, Allemagne, 2016

L. Carrara, M. Meier et C. Radtki-Jansen éd., Die Weltchronik des Johannes Malalas: Quellenfragen, Malalas Studien Band 2, Stuttgart, 2017.

J. Borsch, O. Gengler et M. Meier éd.,  Die Weltchronik des Johannes Malalas im Kontext spätantiker Memorialkultur, Malalas Studien$dSchriften zur Chronik des Johannes Malalas Band 3, Stuttgart, 2019.

Sur la traduction slavonique

G. Downey et M. Spinka, Chronicle of John Malalas, books VIII-XVIII; translated from the Church Slavonic, Chicago, 1940.

V.M. Istrin,  Hronika Ioanna Malaly v slavjanskom perevode, reprint des articles de V. M. Istrin parus dans divers périodiques entre 1897 et 1914, Moscou, 1994.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.